Résilience et pastoralisme de montagne en France

Authors

Marie Laurent

Synopsis

Le pastoralisme de montagne, défini comme l’ensemble des activités d’élevage valorisant par un pâturage extensif les ressources fourragères spontanées des espaces naturels montagneux, joue un rôle non négligeable dans la production de produits de qualité. En sus, la contribution de ces activités pastorales est essentielle à la dynamique, l’identité culturelle et les services écosystémiques qui en découlent, dont notamment l’entretien des espaces montagneux français. Toutefois, des pressions d’ordre économique, politique et environnemental viennent aujourd’hui défier cette activité. Ce mode d’élevage extensif souffre ainsi par exemple des conséquences du changement climatique avec notamment des sécheresses impactant la végétation présente en altitude. La prédation ainsi que les impératifs économiques s’avèrent aussi être des pressions croissantes pour l’ensemble des acteurs et alimentent de vifs débats politiques. Ces constats amènent toutes les parties prenantes de l’écosystème pastoral français à se questionner sur ce mode de production.
Cette étude vise donc à explorer la littérature de la résilience et des systèmes socio-écologiques afin de déterminer si les activités pastorales de montagne en France détiennent des caractéristiques de résilience. A travers le prisme des 9 attributs de la résilience du cadre théorique développé par des chercheurs de la Resilience Alliance, ce travail analyse une revue de littérature, des observations participantes réalisées dans le cadre d’un stage à l’Agence National de la Cohésion des Territoires (ANCT) et des entretiens semi directifs auprès d’un large panel de parties prenantes. Il en ressort que le système socio-écologique du pastoralisme de montagne en France détient la plupart de ces 9 caractéristiques.
Certaines thématiques complexes, telles que les interactions en estive, voient cependant certains des attributs entrer en conflit et questionnent la désirabilité même de la résilience. Ces éléments nourrissent une réflexion sur la composition future des acteurs de l’écosystème pastoral (humains et de l’environnement naturel) et leur vocation. Sur d’autres thématiques, comme la prédation, le cadre théorique de la résilience ne permet d’aboutir qu’à des conclusions académiques limitées puisque l’analyse sous le prisme des attributs est poussée dans des sens contraires et il en résulte des conclusions contradictoires. La littérature des systèmes socio-écologiques apparaît alors comme une source d’analyse plus pertinente, interdisciplinaire, moins restrictive et moins normative.

Downloads

Download data is not yet available.

Author Biography

Marie Laurent

Diplômée d’un Master Erasmus Mundus en Développement Territorial Durable, elle travaille sur les sujets de cohésion territoriale au niveau européen et français. Elle a occupé plusieurs postes dans ce domaine et notamment au sein d’un projet INTERREG dans les territoires européens d’outre mer, à la Commission Européenne (DG REGIO) à Bruxelles et en France auprès de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT) dans la direction Ruralités et montagne.

Downloads

File views:   53

Published

November 29, 2022

Details about this monograph

ISBN-13 (15)

9788835144557

Date of first publication (11)

2022-11-29